Accepter la nouveauté !

Crédit photo: Pixabay

La nouveauté, c’est quelque chose que l’on ne connait pas et que l’on n’a jamais eu l’occasion d’expérimenté. Dans la société actuelle, la nouveauté est partout car le but n’est plus de contenter le consommateur mais de le surprendre en permanence.

 

Est-ce que la nouveauté est nécessaire ?

La nouveauté peut constituer un frein si elle est utilisée à mauvais escient. En effet, elle peut :

  • Créer un effet de mode éphémère,
  • Flatter un ego et devenir une manière de faire un bad buzz,
  • Être un vecteur de surconsommation déraisonnable,
  • Endetter les consommateurs durablement,
  • Alourdir un processus ou une organisation.

  

Cependant, elle est un avantage si elle est utile et qu’elle a du sens. En effet, elle peut :

  • Faire évoluer l’humanité en la sortant de sa zone de confort,
  • Faire avancer le monde à l’image de l’invention de moyens de communication qui permettent au plus grand nombre de rester en contact à travers le monde,
  • Améliorer notre confort et nous permettre en meilleure santé,
  • Favoriser la santé de notre esprit en nous demandant de nous adapter à de nouvelles façons d’opérer,
  • Faciliter le quotidien en nous permettant de mettre notre énergie sur des actions à valeur ajoutée.

  

Est-ce que nous innovons vraiment ?

Même s’il est indéniable qu’il y a eu des avancées probantes dans le domaine de la médecine ou des nouvelles technologies, il est tout aussi évident que les retours aux sources sont nombreux. Les modes, les courants managériaux ou encore les réflexions semblent revenir de manière cyclique. Les pensées de Marc Aurèle semblent tellement d’actualité !

Marcello Fois affirme que « la nouveauté trouve ses racines dans le passé ». La nouveauté semble donc naitre de l’expérience d’une génération et non pas de celle de l’humanité !

 

Pourquoi est-ce que la nouveauté nous effraie ?

Au-delà de la nouveauté, c’est le changement qui doit être véritablement appréhender.

 L’imitation nous rassure

Appartenir à un groupe ou à une caste est apaisant puisque les choix sont faits par les autres. Il est alors si facile de se fondre dans la masse.

 L’incertitude nous bouscule

Voir clairement la route se dessiner devant nous mais aussi les obstacles qu’il faudra franchir nous donne l’illusion d’être paré à toutes éventualités. Or, la vie est surprenante et les expériences qu’elle nous apporte peuvent être déconcertantes.

 La perte de contrôle nous terrifie

Nous apprenons dès notre plus jeune âge l’art de la maitrise. Nous cherchons à maitriser des émotions, des relations ou encore des situations. Nous craignons d’être désarmés devant une expérience inédite et pourtant c’est bien elle qui nous permet de grandir.

 

Comment mieux accepter la nouveauté ?

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, donne une bribe de réponse : « les gens pensent que l’innovation, c’est d’avoir une bonne idée, mais l’innovation consiste en grande partie à agir rapidement et à essayer beaucoup de choses ». Par cette phrase, il nous invite à enrayer notre passivité pour passer (enfin) à l’action mais il revendique aussi le droit à l’erreur. C’est un homme parfaitement en accord avec sa génération !

 

Pour accepter la nouveauté, il est possible de suivre ces quatre étapes :

  • Faire le deuil de ce que l’on perd et oser sortir de sa zone de confort,
  • Visualiser les avantages d’une nouvelle situation,
  • Accepter de modifier peu à peu sa routine quotidienne,
  • Être patient et laisser le temps faire son œuvre. 

 

Es-tu prêt pour la nouveauté, celle qui te permettra d’accéder à ton idéal de vie ?

 

N'hésite pas à partager cet article

 et à liker la page Facebook & Instagram "The Apijob Company" 

Écrire commentaire

Commentaires: 0