Faire face à la critique !

Crédit photo : Pixabay

La critique est, d’une part, un jugement défavorable envers quelqu’un ou quelque chose et, d’autre part, un examen visant à établir la vérité ou l’authenticité de quelque chose.

Avec l’avènement des réseaux sociaux, chacun dispose d’une place publique virtuelle pour apporter son avis sur tous les sujets. Or, nous n’avons pas les mêmes expériences de vie, la même vision, la même opinion et la même vérité.

 

Pourquoi avons-nous besoin de critiquer ?

Nous utilisons la critique pour différentes raisons, à savoir :

  • Elle est une norme sociale. Tout le monde critique tout le monde et cela semble parfaitement normal ! En entreprise, nous n’hésitons pas à critiquer la tenue portée par une collègue, la présentation d’un nouveau projet ou encore le style managérial de notre nouveau chef. L’objectif, dans ce présent cas, est uniquement de faire du mal !
  • Elle est aussi une forme d’exutoire ou de déchargement d’émotions que nous ne parvenons plus à gérer.
  • Elle peut être une manière détournée de se mettre en valeur et d’attirer l’attention. Il s’agit en fait de l’effet miroir car « dire du mal de quelqu’un, c’est aussi projeter sur lui ce que nous n’aimons pas en nous ».
  • Elle peut être une manière d’affirmer ses croyances, ses envies ou ses besoins en prenant soin d’être protégé par quelqu’un ou quelque chose,
  • Elle est une façon de réclamer la justice. Nous cherchons à lutter contre une humiliation, une frustration ou une déconsidération.

  

Pourquoi acceptons-nous mal la critique ?

Il est important de réfléchir à l’utilité de la critique. Est-elle constructive ou non ? Permet-elle d’avancer ou sert-elle uniquement de vengeance ?

La critique destructive

Elle est infondée ; les arguments objectés sont peu clairs ou irréalistes. Elle cache un manque de courage puisque nous ne parvenons pas à affirmer et à soigner une blessure. Elle peut être une projection incontrôlée lorsque les traits d’une personne nous en rappellent une autre avec qui nous avons rencontré des difficultés. Elle peut aussi être synonyme de jalousie.

La critique constructive

Elle est émise par un expert dans son domaine d’activité qui cherche à faire évoluer son interlocuteur. Elle amène à la réflexion quant à la mise en œuvre au lieu de se focaliser uniquement sur le résultat obtenu. Or, même si l’intention est bienveillante, nous ne sommes pas toujours prêts à nous remettre en question ou nous avons envie de faire nos propres expériences.

 

Comment manier avec soin la critique constructive ?

Si nous souhaitons faire une critique à une personne, il est important de mettre les formes et de ne pas brûler les étapes pour s’assurer qu’il est prêt à l’entendre :

  • Adopter une posture bienveillante en veillant à son langage non verbal,
  • Commencer son explication par un constat positif en étant le plus précis possible (ex : « La première partie de ton dossier est remarquable, notamment la présentation que tu as fait des produits … »),
  • Expliciter objectivement les faits reprochés (ex : « Je pense que tu as commis une erreur car ce produit présente cette caractéristique spécifique »),
  • Solliciter l’intellect de la personne face à soi (ex : « Que penses-tu de ma remarque ? Que peut-on mettre en place comme solution ».

  

Comment faire face à la critique ?

Elle peut être difficile à recevoir surtout si elle ravive une blessure forte comme l’injustice, le rejet ou la trahison. Il est donc important de prendre du recul en se positionnant comme suit :

  • Comprendre le mécanisme de la critique,
  • Questionner celui qui critique et le laisser argumenter sa position et son avis,
  • Accepter l’honnêteté de l’autre et le remercier pour cela,
  • Affirmer son besoin d’authenticité et se libérer à son tour … avec respect, bien entendu !

  

Es-tu prêt à accepter la critique comme un véritable moteur pour avancer dans la vie ?

 

N'hésite pas à partager cet article

et à liker la page Facebook & Instagram "The Apijob Company" 

Écrire commentaire

Commentaires: 0