Apprivoiser son impatience !

Crédit photo: Pixabay

L’impatience est l’incapacité d’attendre ou de supporter quelqu’un ou quelque chose en particulier. Cela provoque en nous agacement ou énervement. Les moments d’impatience peuvent être récurrent au cours d’une journée : attente à un feu de signalisation, attente d’un train ou d’un métro, attente d’un ascenseur, attente d’une fin de cuisson au micro-onde …

 

Pourquoi sommes-nous impatients ?

Plusieurs raisons motivent notre impatience, par exemple :

  • Nous vivons dans une société où tout va vite et où l’efficacité n’est plus une option pour atteindre des objectifs bien souvent irréalistes,
  • Nous multiplions les activités et nous avons besoin d’optimiser notre temps pour s’investir pleinement dans chacune d’elles,
  •  Nous considérons, souvent sans en avoir conscience, que l’autre est un objet. Ainsi, les caissiers de supermarché ou les soignants s’en retrouve complètement déshumanisés,
  • Nous avons pris goût à l’instantanéité, soigneusement guidé par des entreprises prônant cette valeur comme étant essentielle à la survie de l’humanité. Ainsi, dès que nous envoyons un email ou un sms, nous nous attendons à une réponse immédiate.

 

Finalement, le constat évident est que nous ne savons plus attendre ! L’éducation que nous donnons à nos enfants aujourd’hui est dépourvu de frustration. Tout leur est dû, tout leur est passé … au nom d’une prétendue tranquillité ! A l’âge adulte, nous ne savons plus gérer certaines émotions, pourtant courantes, comme l’impuissance ou même la colère.

Les conséquences de l’impatience sont handicapantes au quotidien, par exemple :

  •  Elle brouille notre vision,
  • Elle renforce les pensées négatives et elle dégrade notre état émotionnel,
  •  Elle gâche nos relations avec l’autre.

  

Comment accepter son impatience ?

Une fois encore, il faut pratiquer la pensée positive pour transformer cette émotion.

 

 L’impatience rend impulsif mais elle peut être un formidable moteur

Elle pousse au changement nécessaire par rapport à une situation ou une relation. Elle invite également à reprendre le contrôle de sa vie.

L’impatience nous fait zapper mais elle éveille aussi notre curiosité

Alors que nous sommes pleinement immergés dans la culture de l’hyperchoix, elle renforce une tendance à s’éparpiller. Cependant, elle nous permet aussi d’enrichir nos connaissances, d’explorer de nouveaux territoires, d’être curieux de la différence et de remettre en question nos certitudes.

L’impatience peut nous rendre malade mais elle nous aide aussi à garder un esprit jeune

Elle peut causer un stress chronique mais lorsqu’elle est maîtrisée, elle ouvre de nouveaux chemins vers le changement et vers l’inconnu. Elle révèle une capacité à s’adapter à un nouvel environnement ou à une personne.

L’impatience rend grossier mais elle peut aussi nous apprendre à poser des limites

Elle nous pousse parfois à être de mauvaise humeur et à adopter un ton sec quand nous estimons que l’autre nous fait perdre un temps précieux. Mais, elle est une belle opportunité de nous apprendre à poser des limites avec respect pour mettre fin à toute forme de vampirisme.

 

Comment devenir plus patient ?

Un proverbe français affirme qu’« avec du temps et de la patience, on vient à bout de tout ». Il est clair qu’il faut du temps mais aussi multiplier les expériences de vie pour devenir patient.

Voici quatre astuces pour y parvenir peu à peu :

  • Pratiquer la pensée positive et intégrer que chaque expérience est un apprentissage,
  • Rester bienveillant envers l’autre en toutes circonstances,
  • Se laisser surprendre et accepter les cadeaux de la vie,
  •  Ralentir et s’accorder un moment de qualité rien qu’à soi le plus régulièrement possible.

  

Patience, tout arrive à point à qui sait attendre !

 

N'hésite pas à partager cet article

et à liker la page Facebook & Instagram "The Apijob Company" 

Écrire commentaire

Commentaires: 0