Soigne la sortie d'un collaborateur !

Crédit photo: Freepix

Quelque soit la raison de la sortie d’un collaborateur, il est important de d’accompagner au mieux son départ de l’entreprise et de préparer l’avenir.

 

 

Conseils pour bien gérer le départ d’un collaborateur

Accepter le départ

Il est important de prendre le temps d’écouter (et d’entendre) un collaborateur qui souhaite quitter l’entreprise afin de déterminer si sa décision est irrévocable. Il est important de ne pas chercher à tout prix à retenir le collaborateur qui souhaite donner un nouvel essor à son projet professionnel et de ne pas lui en vouloir personnellement. Le départ d’un collaborateur peut être une opportunité de restructuration du service et/ou de promotion pour un collaborateur désireux de prendre une nouvelle fonction ou davantage de responsabilités.

Il est primordial de rester bienveillant et à l’écoute du collaborateur sur le départ car c’est aussi à ce moment là que l’on soigne la marque employeur de l’entreprise. Et qui sait ce que l’avenir vous réserve ?

Regrouper les informations

Le départ d’un collaborateur ne doit rien changer à la situation actuelle de l’entreprise car la satisfaction des clients internes ou externes reste la priorité.

La période de préavis doit être particulièrement encadré et suivi afin que la transmission de pratiques et/ou d’informations soient optimales. Des temps forts individuels doivent être régulièrement organisés. Il est aussi judicieux de demander au collaborateur sur le départ de rédiger des procédures et de former ses collègues afin d’assurer la continuité des activités.

Préparer la passation

Dès lors que le départ d’un collaborateur est acté, il est important de préparer l’avenir en procédant soit à un recrutement interne ou externe ou alors en proposant une réorganisation du service. Il s’agit de rassurer l’ensemble des collaborateurs qui peuvent vivre ce changement comme une véritable difficulté.

L’idéal est que le collaborateur sur le départ forme son successeur. Mais, cela n’est pas toujours possible ! Aussi, le manager doit être le relais en récoltant le plus d’informations possibles.

Valoriser le successeur

Le client interne ou externe attend une continuité de la part de son nouvel interlocuteur. Il faut faire comprendre au collaborateur partant qu’il faut annoncer son départ intelligemment. Il se doit de garantir aux clients internes et/ou externes que son remplaçant va être du même niveau et apportera de la valeur ajoutée. L’acceptation du changement apparaît plus facile. Il est primordial de veiller à bien à ce que tout le monde soit averti du changement.

Ne laisser pas de problème non résolu

Dans le cas où le collaborateur part tout de même dans de mauvaises conditions, ou encore qu’il a un contentieux en cours, il convient de le régler en évitant à tout prix d’envenimer la situation.

Lors des derniers temps forts individuels, il faut s’assurer que le collaborateur sur le départ n’a pas sous-estimé un problème, voir même abandonner un projet ou une mission. N’étant plus concerné, il ne s’inquiète pas et les possibles difficultés sont transférées au nouveau collaborateur. Ce n’est pas là l’intégration idéale !

 

Et vous, comment gérez-vous les départs au sein de votre entreprise ?

 

 

N’hésitez pas à partager l’article

et à liker les pages Facebook & Instagram "The Apijob Company" !