Et si on vivait sans argent ?

Je vous propose de (re)découvrir une œuvre qui m’a touché et qui alimentera peut-être votre réflexion personnelle également ! Belle lecture !

 

Connaissez-vous « L’homme sans argent » de Mark Boyle ?

Pendant des millénaires, l'humanité a vécu sans argent. Aujourd'hui, rien ne semble possible sans une carte bancaire et quelques billets de banque. « Et si je passais une année entière sans argent ? » Au départ, c'était un pari un peu fou, qui devait s'arrêter au bout de douze mois. Pour l'ex-homme d'affaires Mark Boyle, c'est devenu un mode de vie durable. Dans L'Homme sans argent, il nous raconte son aventure. Que manger ? Où vivre ? Comment se laver ? Comment avoir une vie amoureuse, des amis, garder contact avec sa famille ? Mark Boyle a appris tout cela à la dure. Son livre nous fait réfléchir à la fois sur la place de l'argent dans notre vie et sur les mille manières de s'en passer. Faire des économies est un défi quotidien. Mark Boyle nous parle de dentifrice de seiche, de nourriture de saison, d'échanges de savoirs et de toilettes à compost, de la manière de passer un Noël sans argent. En suivant les règles strictes qu'il a lui-même mises en place, Mark revient à l'essentiel et trouve des moyens ingénieux pour se débarrasser de ses factures et s'épanouir dans la gratuité. Avec humilité, sagesse, et un grand sens de l'humour, Mark Boyle a écrit le livre culte de la décroissance.

 

Irlandais de 34 ans, diplômé en économie et fondateur de la communauté en ligne Freeconomy, l'activiste Mark Boyle donne des conférences un peu partout depuis la parution, en 2010, de "L'homme sans argent", son livre culte de la décroissance.

 

Pourquoi ce livre m’a touché ?

Depuis presque trois ans, j’ai choisi d’opter pour une vie plus minimaliste. La lecture de « l’homme sans argent » fut intéressante dans le début de ce processus afin de bénéficier du témoignage de quelqu’un qui a poussé l’expérience à l’extrême.

Mark Boyle n’a pas hésité à tout plaquer pour vivre plus simplement. Bien entendu, il me semble compliqué de suivre son exemple en tout point. Ayant des enfants, il est indispensable de vivre avec un minimum de confort. Il me serait notamment difficile de me passer totalement de chauffage !

D’autres moyens de consommation existent et il ne faut pas hésiter à sortir des circuits habituels car tout le monde y gagne !

A la lecture de ce livre, chacun peut s’interroger sur son rapport à l’argent et sur l’impact qu’il peut avoir dans sa vie.

 

Quelle est ma citation favorite ?

 « L'argent, c'est un peu comme l'amour. Nous passons toute notre vie à lui courir après, mais peu d'entre nous savent réellement ce que c'est. Disons qu'à ses débuts c'était une idée formidable. »

 

Pour aller plus loin et obtenir des astuces pratiques sur le sujet, découvrez sans attendre l’ouvrage de Marie Lefèvre et de Herveline Verbecken intitulé « J’arrête de surconsommer ». Elles vous le présentent en cliquant ici.

 

Et vous, seriez-vous prêt à revoir votre mode de vie pour être aligné à vos valeurs personnelles ?

 

 

N’hésitez pas à partager l’article

et à liker les pages Facebook & Instagram "The Apijob Company"